• Actualité
  • Presse
  • Galerie

NOS FILIALES

Actualité

imprimer

Datée du : 10.09.2013 < Retour

La plus grande usine Coca-Cola d’Afrique bientôt à Tanger

Diana Holding va investir 135 millions de DH pour la construction d’une usine d’embouteillage des marques de Coca-Cola à Tanger Free Zone. Elle nécessitera 24 mois de travaux pour une capacité de près de 100 millions de litres.

C’est un événement de taille pour Tanger et sa région : l’usine qui embouteille les sodas de Coca-Cola pour le nord du Maroc va changer de dimension. L’investissement prévu est conséquent – 135 millions de DH – pour édifier une usine flambant neuve dans la zone franche de Tanger. Le terrain s’étend sur 12 hectares et nécessitera deux ans de travaux. Le nouvel outil industriel aura une capacité estimée de près de 100 millions de litres de soda par an.

L’actuelle usine d’embouteillage de Tanger, Atlas BottlingCompany dirigée par Khalid Hatimy, serait déplacée du quartier de Satfilage vers la zone industrielle la plus moderne du pays. Atlas BottlingCompany appartient à l'homme d'affaires et viticultuer Brahim Zniber à travers Diana Holding.

Selon des sources proches du dossier contactées par Médias 24, « la société Atlas BottlingCompany, son propriétaire Diana Holding et Coca-Cola devraient confirmer cette importante décision avant la fin du mois de septembre».

Au siège de Coca-Cola à Casablanca, au bureau d’Abdelhamid Addou – DG de Diana Holding - à Rabat ou chez Atlas BottlingCompany à Tanger, on assure que « tous les détails seront révélés en temps voulu ». Selon certaines sources, ce sera fin septembre, pour d’autres, plutôt vers le mois de novembre.

Pour l’annonce de ce nouvel investissement à Tanger, Coca-Cola et Diana Holding préparent une importante opération de communication visant à valoriser Coca-Cola et ses marques et la destination Maroc.

L’objectif de cet investissement est d’accompagner la hausse de la demande sur la région du Nord-Ouest sachant que celle-ci, depuis plus de 10 ans, connaît l’un des taux de croissance économiques régionaux les plus élevés du Maroc. Les nombreux investissements touristiques de ces dernières contribuent également à une hausse de la demande des produits Coca-Cola.

Médias 24 a pu d’ores et déjà apprendre que la nouvelle usine doit s’étendre sur un terrain de 12 hectares. Une usine de 35.000 m² couverts serait construite dans un premier temps, avant une extension prévue de 25.000 m². Une partie du financement de cet investissement proviendrait notamment du terrain sur lequel se trouve l’actuelle usine tangéroise, un peu moins de 4 hectares, aujourd’hui situé dans le périmètre urbain à proximité des quartiers universitaires et des hypermarchés et zones commerciales de Marjane et d’AswakAssalam. La nouvelle unité devrait contribuer à une augmentation des capacités d’Atlas BottlingCompany supérieures à 50% d’ici 2020.

Le redéploiement et l’agrandissement de l’usine Coca-Cola de Tanger sonne comme un juste retour des choses sachant que le fameux breuvage couleur caramel a été introduit au Maroc par Tanger et l’arrivée des soldats américains ici en 1947.

Aujourd’hui, Coca-Cola dispose d’usines d’embouteillages à Tanger et Oujda, de deux unités à Casablanca, plus Fès, Marrakech et Agadir. La seule usine de Tanger assure 20% de la mise en bouteilles des 300 millions de litres de sodas de Coca-Cola produits chaque année au Maroc. Les usines de Tanger et d’Oujda, qui appartiennent toutes deux à Diana Holding, emploient un peu plus de 1.000 personnes pour un chiffre d’affaires supérieur à 800 MDH en 2012.

L’histoire de Coca Cola au Maroc s’apparente à une formidable success story. La firme d’Atlanta dispose au Maroc de son 4ème marché africain après l’Afrique du Sud, le Nigeria et l’Egypte, pays bien plus peuplés, et Coca emploie 5.000 personnes directement au Maroc et y distribue 14 marques différentes. Les 3 variantes du Coca, mais également Fanta, Sprite, Schweppes, les jus Miami ainsi que l’eau Ciel et Aquarius dont disponibles au Maroc

Selon des sources proches du dossier, après la confirmation de la décision d’investissement fin septembre, « la révélation des détails du projet devrait se faire en novembre » selon le directeur Communication et Relations publiques de Coca-Cola Maroc Omar Bennis.

La concrétisation de ce projet Coca-Cola à Tanger devrait fortement contribuer au renforcement de la vocation industrielle et de plateforme logistique de la ville. Outre la Tanger Free Zone, qui accueille de nombreux mastodontes tels que Yazaki, Delphi, Valéo ou San José y Lopez, Tanger abrite aujourd’hui l’une des plus grandes usines Renault du monde tandis que les Fromageries Bel  (La Vache qui Rit, Kiri) y dispose également de la plus grande usine de leur réseau de production en Europe et en Afrique